Sarah Mathilde Dupuis

Hautbois

Sarah Mathilde DupuisNée en 1981, Sarah Mathilde débute l’étude de la musique au violon à l’âge de 7ans, avant de se concentrer sur l’apprentissage du hautbois à l’école secondaire Pierre-Laporte.  Elle y étudie avec Claude Maheu pendant 5 ans, pour ensuite poursuivre le hautbois avec lui au niveau collégial à l’École de Musique Vincent-d’Indy.  Par la suite, elle étudie auprès de Pierre-Vincent Plante à l’Université de Montréal, où elle complète un Baccalauréat en 2004 et une Maîtrise en 2006, tous deux en interprétation du hautbois.  

Sarah Mathilde Dupuis s’est produite comme soliste à plusieurs reprises au cours des 15 dernières années;  en 1997, alors âgée de 15 ans, elle interprète  le «Concerto pour hautbois et orchestre» de J. Haydn avec l’orchestre de l’école secondaire Pierre-Laporte, sous la direction de Louis Lavigueur.  Puis à la fin de ses études collégiales, on lui offre de jouer le «Concerto pour hautbois et orchestre» de W.A. Mozart avec l’orchestre de l’École de Musique Vincent-d’Indy.  C’est en 2006  avec l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Montréal (OSJM), sous la direction de Louis Lavigueur, qu’elle se fait entendre avec la «Fantaisie pour hautbois et orchestre sur des airs d’opéra de Bellini» de J.H. Stuntz.  Puis en mai 2007, elle se fait inviter comme soliste par l’Ensemble Philharmonique de Montréal-Nord  pour interpréter «Il Bosque Magico», une œuvre pour hautbois et orchestre à vent de Ferrer Ferran.  Tout récemment, elle a remporté l’audition de concertos de l’Ensemble Sinfonia de Montréal, avec lequel elle a interprété, sous la direction de Louis Lavigueur,  le «Konzertstück op.33 pour hautbois et orchestre» de J. Rietz.

Mlle Dupuis s’est également mérité plusieurs prix et bourses, dont la bourse d’études de la fondation Lucille Brassard en 2001, ainsi que la bourse Sandra Wilson, fondatrice de l’OSJM, en 2003 et 2006.  Parmi les nombreux concours auxquels Sarah Mathilde a participé, l’on compte le Concours de Musique du Canada, l’audition des Jeunes Artistes de Radio-Canada et le concours de concertos de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières.  Parallèlement à sa carrière d’hautboïste, Sarah Mathilde est actuellement enseignante de piano au privé avec une classe de 30 élèves, ainsi qu’enseignante de hautbois à l’Académie de Musique Pierre-Laporte.